Retour à l'accueil | Blog Comme Toit | Ouest France, le 4 octobre 2021

Bientôt, la construction d'une résidence de trente-deux logements pour personnes en situation de handicap à Alençon

La société des Résidences Comme Toit va réaliser, rue de la Brebiette, un vaste projet immobilier novateur destiné à proposer à la location 32 appartements spécialement aménagés pour faciliter la vie des personnes en situation de handicap. Le permis de construire a été accordé cet été. D’ici 2023, Alençon va se retrouver à la pointe de ce qui se fait de mieux comme logements destinés aux personnes en situation de handicap moteur.

Source : Ouest France, le 4 octobre 2021 | L'article original

32 logements adaptés dédiées à la location à Alençon dans l'Orne.

Des appartements neufs, étudiés pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap.

Porteur de ce concept innovant, la société Résidences Comme Toit a jeté son dévolu sur un terrain situé au 44, rue de la Brebiette. C’est là, sur une surface de bâtiments de 2 000 m², que ce groupe d’investisseurs basé à Metz dans l’est de la France, va lancer la construction d’une résidence de 32 logements adaptés ouverts uniquement à la location.

Du T2 de 42 m² au T4 de 90 m² pouvant accueillir toute une famille, ces appartements meublés sont le fruit d’un travail pluridisciplinaire mené avec des architectes, des ergothérapeutes, des associations, des collectivités... « Toute l’intelligence du projet consiste à avoir travaillé avec des experts dans tous les domaines », se félicite Valérie MELLÉ, directrice France de la société.

Au final, cela donne des logements à la décoration moderne qui offre toutes les conditions optimales pour faciliter, par exemple, la vie des personnes en fauteuil roulant.

Domotique professionnel qui permet l’ouverture électrique des portes d’entrées ou des baies vitrées donnant sur des terrasses (et parfois des jardins) dont sont équipés tous les logements. Aucun seuil ne sépare les pièces et l’accès à la terrasse. Dans la cuisine, le plan de travail est réglable et tous les équipements électroménagers sont adaptés. Idem dans la salle de bain ou dans la chambre à coucher où tout est réfléchi pour éviter d’entraver la circulation. « On a aussi pensé aux questions d’ensoleillement des appartements », ajoute Valérie MELLÉ.

« Avec le label de qualité Habitat et Handicap que nous avons créé, nous allons bien au-delà des normes actuelles de réglementation destinée aux personnes à mobilité réduite (PMR). Mais ce n’est pas tout. Notre ADN, c’est aussi de pouvoir être accessible à tous les types de populations et à tous les types de résidents en terme de tarif », détaille Valérie MELLÉ.

S’il est difficile de donner dès aujourd’hui les tarifs des loyers de ces futurs logements sur Alençon, la résidence pilote actuellement en construction à Montigny-lès-Metz (Moselle) devrait pouvoir offrir un loyer minimum de 650 € par mois pour un T2. Et ça marche ! « Sur ce projet, 100 % des logements ont déjà été réservés », se félicite la directrice France de la société.

Ces logements pourront être loués par des particuliers ou par des associations œuvrants dans le domaine du handicap.

Dernier détail, et pas des moindre : un système de partenariat avec des entreprises locales d’aides à domicile devrait offrir des services d’aides divers (auxiliaire de vie, soins infirmiers…) aux résidents. Et ce 24 h sur 24.

Recevez la newsletter de notre résidence de Alençon

Réservez un
appartement près
de chez vous.